Historique

Golf Urbain, Street Golf, Cross Golf…

Une histoire de notre sport


Des termes, il en existe beaucoup. Celui de Off Golf est valable dans tous les cas. On parle du jeu de golf en dehors de son parcours classique en gardant le même principe : atteindre une cible en tapant le moins de coups possible.

La pratique du golf urbain est dans les faits extrêmement vieille ! Un jeu similaire existe déjà sous l’empire Romain puis un autre au XIIIè siècle, aux Pays-Bas. C’est dans les années 1740 qu’un écossais d’Édimbourg, Duncan Thomas, popularise le golf urbain, avant même que le golf moderne n’apparaisse.

Au début des années 90, un collectif allemand déjanté tape de vraies balles sur les toits de Berlin. Ils se font appeler les Natural Born Golfers. Très vite ils organisent des sessions avec appareil photo et caméra en main en plus des clubs de Golf. Les contenus circulent discrètement sur Internet, mais suffisamment pour se faire connaître par ceux qui développeront plus tard l’Urban Golf.

Aux États-Unis, début 2000, un passionné du swing créé une balle semi-rigide pour l’entraînement. Sa balle permet de jouer au Golf n’importe où, sans blesser personne, ni casser quoique ce soit. La marque Almost Golf est lancée.

Très rapidement, le nom de cette balle arrive en Europe et fait l’unanimité auprès des premiers « swingueurs de rue » en quête de nouvelles sensations.

En 2011, lors du lancement du premier championnat nationale d’Urban Golf au monde, en France, la Almost Golf devient LA balle officielle et réglementaire.

Aujourd’hui, le marché de la balle semi-rigide se développe principalement en Europe. 20 000 balles se sont écoulées en 2017 rien qu’en Europe.

Cette balle a tout changé ! Elle a permis la création d’une nouvelle pratique urbaine en toute sécurité et a offert aux Urban Golfeurs de pouvoir construire leur avenir.